Les fêtes étudiantes aux USA

Alors….  Comment écrire cet article sans faire peur à mes parents qui lisent mon blog. On me pose souvent la question: « Est-ce-que les fêtes dans les campus américains sont comme celles dans American pie ? ». La réponse est OUI!

Tout est vrai: des gobelets rouges, en passant par le fameux « bière pong », l’alcool, la drogue et la police en fin de soirée qui débarque quand ça dégénère. La plupart du temps il y a une « before » avec beaucoup, beaucoup, beaucoup d’alcool (bon ça ca ne change pas de chez nous). Comme vous le savez, l’âge légal pour boire aux États-Unis est de 21 ans et la plupart des étudiants atteignent cet âge lors de leur 4ème années universitaire donc vous imaginez bien que PERSONNE ne respecte cette règle. Il est donc obligatoire avant de rentrer en boîte d’être bourré (mais pas moi promis). On ne rentre donc normalement pas en boîte avant d’avoir 21 ans (sauf avec la fameuse fausse carte d’identité ou un gros décolleté). Malgré tout dans mon petit patelin avec seulement 2 « boites » au centre-ville, tous les étudiants peuvent y rentrer (avec un système de bracelets pour savoir qui est majeur ou non, en gros qui va pouvoir faire un super coma éthylique avant la fin de la soirée ou pas). Les soirées étudiantes sont le jeudi comme en France. Par contre ici, elles commencent très tôt et finissent tôt. Les boites ferment à 2 heures du matin et ça me convient parfaitement car je suis très nulle pour sortir et enchainer avec les cours j’ai besoin de mes 8 heures de sommeil (oui je suis une vraie grand-mère et alors!). Je charrie beaucoup mais c’est incroyable de voir à quel point ils boivent dans le seul but de finir complètement déchirés et de se lâcher COMPLETEMENT que ce soit les filles ou les garçons. Je ne suis pas une grosse fêtarde mais si je devais comparer mes différentes soirées aux us, que ce soit dans ma petite ville, à la Nouvelle-Orleans ou encore à Miami à tout ce que j’ai pu voir en France, je trouve que le level de folie est beaucoup plus élévé ici. Ce que je veux dire par là c’est que la règle numéro une c’est qu’il y n’y en a pas. Je pensais que c’était que dans les clips de rap us que les filles twerkaient contre le mur, par terre, sur la tête, sur n’importe qui et n’importe où et bien il faut croire que non. Je ne dis pas qu’il n’y a pas tout ça en France mais c’est pas du tout le même level croyez moi. Le mot d’ordre pour les filles est d’être le plus vulgaire .. euh je veux dire sexy possible !! Ce qui serait choquant chez nous est totalement acceptable et normal la-bas.

Le côté négatif c’est que quand ça dégénère ça ne rigole pas. Il m’est arrivé d’être en soirée et tout à coup la police a débarqué pour arrêter une grosse bagarre et un des étudiants était armé. Il faut donc toujours rester vigilant *maman voice*

 Pour les futurs étudiants qui lisent cet article si vous aimez faire la fête vous n’allez pas être déçus, pour les autres ne vous laissez pas forcément entraîner il est aussi normal de rester chez soi devant une bonne série et de la pizza 🙂 🙂 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s