Le communautarisme et ma place en tant que métisse aux USA

J’ai longtemps hésité avant d’écrire cet article, car je ne suis ni sociologue ni historienne, juste une simple étudiante. Loin de moi l’idée de juger une culture et avant tout une histoire et ce modeste article n’engage bien évidemment que moi. J’ai conscience d’aborder un sujet « touchy » et aussi vaste que complexe mais après tout, si j’ai commencé ce blog c’est pour exprimer tous mes ressentis sur mon expérience ici, alors je me lance.

Comme je l’ai déjà dit auparavant, les américains adorent mettre les gens dans les cases. Si vous n’êtes pas blanc vous êtes donc ce qu’on appelle une « minorité » c’est à dire: Africain-Américain, Native-Américain, Hispano-Américain etc.. vous êtes donc « Insérez un préfix ici »-Américain avant d’être un simple citoyen américain. Ce qui n’est pas vraiment différent de ce que je peux voir en France quand je lis par exemple les journaux  qui parlent  » de jeune français d’origine africaine » au lieu de tout simplement dire « jeune français » Au passage, je suis métisse de père congolais et de mère française. Il faut que je le précise pour ceux qui me lisent et qui ne m’ont jamais vue afin de pouvoir comprendre la suite de l’article. Grandir en tant que métisse en France, c’est un peu toujours devoir choisir: « Alors tu te sens plus noire ou blanche ? »  » tu préfères ton coté noir ou ton coté blanc? ». Je n’ai jamais bien compris le but de ce genre de question à part me mettre mal à l’aise. Pour moi c’est comme si l’on me demandait   « alors tu préfères ton père ou ta mère? ». Bref, je suis née et j’ai grandi en France, je suis donc française et fière de l’être et mes racines africaines comptent aussi énormément pour moi. Je ne me sens ni blanche ni noire mais un mélange des deux, c’est 50% 50% et je le vis bien.

Si j’ai décidé d’écrire cet article c’est pour deux raisons. La première, c’est parce que cela fait un peu plus de deux mois que je suis ici et je viens de me rendre compte qu’aucun blanc ne m’a délibérément parlée pour m’inviter à sortir, visiter, manger ou autre. Ils ne viennent pas vers moi. Chose que les autres, et par « les autres » j’entends les noirs ici font avec moi. La deuxième c’est qu’ici on ne me laisse pas le choix,  je suis noire.

Je sais bien que tout n’est pas tout noir ou tout blanc (notez mon super jeu de mots 😉 ) , que le communautarisme est partout et en France aussi. Cependant, j’ai toujours eu l’habitude de grandir avec des personnes de toutes les origines et de toutes les couleurs. Je n’ai jamais eu l’impression que j’appartenais à une communauté en particulier. Je veux dire par là, que je ne me suis jamais sentie obligée de devoir  ne rester qu’avec des noirs ou que des blancs. Par contre le communautarisme ici je le sens vraiment et ce même avant que je mette les pieds sur le sol américain. Je l’ai senti dès le jour où je devais remplir mes papiers d’inscription pour mon université, je devais cocher la « bonne case » pour les « statistiques ». J’avais le choix entre « blanc », « afro-americain », « hispano-americain », « asiatique » et « native-américain ». Je me souviens avoir fait la remarque assez surprise à ma mère déjà parce que je ne voyais pas l’intérêt de cette question et puis je ne savais pas quelle case cocher puisque je n’y étais pas représentée. J’ai fini par cocher les deux cases « noir » et « blanc » histoire d’être chiante :).  Et voila maintenant plus de deux mois que je suis ici et je vois clairement que chaque communauté reste entre elle, que personne ne se mélange et que cela convient à tout le monde. Bon, je suis aussi en Louisiane un des états les plus raciste et avec un lourd passé et j’en suis consciente. Je ne m’attendais pas un énorme melting pot mais j’attendais quand même plus de mélange surtout au sein du campus.

Après avoir parlé avec pas mal de personnes et fait quelques recherches sur le sujet, la première chose qui ressort c’est que la société américaine est construite sur cette idée de communautarisme et c’est pour cela que lorsque je demande aux noirs si ça ne les gène pas de rester entre eux il me répondent très normalement: « non et c’est bien comme ça ». Evidemment il est possible de voir des noirs et des blancs ensemble mais cela reste quand même rare et ce, même en ville où il y a davantage de « mélange ». Quand je dis qu’aucun blanc ne me parle « vraiment » ça veut dire qu’ils me parlent juste pour les cours ou pour de banales questions. Ils ne sont ni méprisants ni méchants, c’est juste que les échanges restent courtois et c’est tout. On sent vraiment beaucoup la démarcation, et le fait que les gens ne se mélangent pas me perturbe. Je n’y suis pas habituée sûrement car je suis moi-même un enfant  issu d’un mélange 🙂

Le fait de voir des stars telles que Halle Berry ou encore Alicia Keys (metisses) parler en tant que « femme noire », ou d’entendre que les américains disent que Barack Obama(métis) ou que lui-même dise qu’il est noir, m’a toujours étonnée. Ici j’ai une super copine métisse comme moi, issue d’une mère blanche et d’un père noir: j’en ai donc profité pour lui poser la question et tenter de comprendre comment elle se considérait. L’échange a justement débuté au cours d’un repas où Barack Obama est apparu à la télé et qu’elle m’a rappelée fièrement qu’il était noir. J’ai répliqué  » mais il n’est pas noir! » ,  » si .. » « bha non et toi non plus d’ailleurs « , « si je suis noire! », « comment tu peux être noire et avoir une mère blanche? c’est génétiquement impossible! ».  La conversation était assez bizarre car on se regardait et parlait sans vraiment se comprendre. Elle a finalement terminé par me dire ce que je voulais entendre  » ici si tu as ne serait-ce qu’un 1% de sang noir tu es noir, être métisse ça n’existe pas ici, et toi aussi tu es noire »   » AH… ».    Cette histoire de pourcentage est ce qu’ils appellent la « one drop rule » qui est une règle du début du XXe siècle et qui veut que soit considérée noire toute personne qui a une goutte de sang noir. Mon amie, m’a donc expliquée qu’elle se sentait noire et que c’était quelque chose qui ne la gênait pas, puisque elle avait été elle-même élevée par des parents qui lui ont toujours dit qu’elle était noire. Ce qui est différent de ce que mes parents à moi m’ont dit. Donc cela veut dire que c’est ancré dans leur mentalité, quand un blanc a un enfant avec une noire, il n’est pas métis mais noir. C’est donc pour cela que Halle Berry, Alicia Keys et même mon pote Barack se définissent eux-même en tant que noirs et s’ils se définissent en tant que noirs c’est parce que c’est comme ça que la société américaine les définit. Le métissage n’est tout simplement pas valorisé aux État-Unis. Être noir aux États-Unis n’est pas forcément une histoire de couleur de peau mais plus d’identité, lié à l’histoire et à l’esclavage.  Malgré la fin de la ségrégation, l’influence de ce passé reste important dans la culture américaine, et ils semblent toujours aussi mal à l’aise avec la notion de métissage. Alors quand je dis  que je me sens autant noire que blanche c’est presque un affront. Pour eux, c’est comme si je rejetais mon côté « noir » alors que pour moi il n’y a aucun sujet puisque justement ce mélange représente toute ma richesse.

N’hésitez pas à me donner votre avis, votre opinion sur le sujet m’intéresse 🙂

47 réflexions sur “Le communautarisme et ma place en tant que métisse aux USA

  1. Bardet Gabrielle

    Je suis totalement du même avis que toi sur ce sujet!!!! Comment peut-on être Noir alors qu’un de nos parents est blanc??!!! like for real n**** ? oui oui moi aussi je suis une kainri lol non plus sérieusement, figures toi que j’ai eu la même conversation que tu as eu avec ta copine avec un ami la première fois que j’ai été aux USA, et comme toi j’ai été surprise de savoir que j’étais vue et considérée comme étant « black » enfin « light skin » du moins. Personnellement je me considère comme étant 50/50, autant noire que blanche et vice versa donc j’ai eu du mal à intégrer tout ça. Anyway ce n’est pas de leur faute non plus, comme tu l ‘as très bien expliqué dans ton article il suffit d’avoir un arrière grand parent black pour être considéré comme tel so voilaaaa !!! En tout cas tes articles fidèle à toi même hihi je kiffe bref salut (je voulais mettre un petit smiley mais yen a pas)

    J'aime

  2. Jeydeez

    Super bien rédigé comme tout le blog d’ailleurs. Ça c’était la forme, en ce qui concerne le fond je me souviens d’une discussion que l’on a eu et dans laquelle on a eu exactement cet échange mais où je n’arrivait pas à expliquer le one drop rule !! Tu commence à devenir incontournable ;);)

    J'aime

  3. Je me suis également posée la question en voyant des personnalités US métissées se revendiquer comme étant Noir(e). Je me rappelle d’ailleurs que Tiger Woods avait froissé plus d’un en déclarant qu’il était « Cablanasian », beaucoup y ayant vu un rejet de sa « noirceur ». A croire que c’est toujours la culture noire qui doit s’affirmer au détriment de l’autre. J’ai l’impression que la pression n’est pas aussi forte dès lors qu’il s’agit de métissages différents.
    Au final je pense que chacun a le droit de se définir comme il l’entend, comme il se sent le mieux.

    J'aime

    1. Je suis totalement d’accord avec toi! ça ne devrait même pas être un problème et je ne devrais même pas avoir à écrire un article là dessus. Le plus important c’est d’être à l’aise avec soi-même 🙂

      J'aime

  4. Bonjour cela fait du bien de lire ton temoignage. Car je me pose beaucoup de questions. Nous allons bientot emigrer aux etats unis, je suis né en Haïti mais adopté par des parents blanc en France, et honnêtement je n ai cotoyé quasiment aucun noir au cour de ma vie (sauf ma coiffeuse)mon mari est blanc et nous avons trois enfant metisse. Je ne sais vraiment pas comment nous arriverons a gerer les choses. J ai peur que ni mes enfants ni moi n arrivons a nous integrer si il faut absolument choisir une communauté. J avoue que cela me fait vraiment tres peur. En tout cas super post

    J'aime

    1. Bonjour, merci pour votre commentaire :). Il faut prendre mon article avec un peu de recul car premièrement j’étais en Louisiane comme je l’ai expliqué dans mon article qui est un état avec un lourd passé ce n’est pas comme ça dans tout les états. Deuxième chose, ou que vous alliez il suffit juste d’ignorer les ignorants et de se concentrer sur les gens (peu importe la couleur) qui ne prennent pas en compte tout ça et croyez moi il y en a même aux USA 🙂 Bon courage pour ce grand déménagement!

      J'aime

  5. Dell

    Bonjour , moi je suis métisse mais moi ça me gêne pas qu’on m’appel noir, alors je suis noir il y a pas un débat sur ça si les blancs me rejettent.

    J'aime

  6. Dell

    Bah il y a qu’ en Europe que les métisse et les noirs veulent s’aperante au blancs ,honnêtement je trouve que c’est enfet un profont complexe ,rejeter la partie noire c’est un peu comme rejeter la stigmatisation lié à l’esclavage . je suis métisse et j’ai une petite fille avec une  »noire »comme vous appelez ,je me demande quelle case aurait a cocher ma fille lorsqu’elle remplira ça fiche de fac sur son origine!? Enfait pour moi je suis peut-être né d’une mère blanche et d’un père noirs mais je me considéré noir et j’en suis fière .

    J'aime

    1. Je ne comprends pas bien votre commentaire. Je ne cherche pas à « m’apparenter  » aux blancs et ce même si j’ai grandis en Europe. Je suis noire ET blanche et je n’ai aucun problème avec ça. J’en suis très fière au contraire comme je l’explique dans mon article. Concernant votre fille du moment qu’elle est bien dans sa peau c’est le plus important. Chacun vit le métissage comme il l’entend, pour moi mes deux  » cotés  » sont importants. Mais libre à vous de penser différemment.

      J'aime

    2. Kam

      Bonsoir Dell,

      Je me permets de vous répondre car mon fiancé et moi nous formons aussi un « couple Obama »(femme noire- homme métis). Nous sommes parents d’un petit garçon de 2 ans qui ressemble fort à son papa (cheveux bruns ondulés; yeux noisettes en amande, peau mate qui blanchit l’hiver). Pour répondre à vote question, je pense que ça dépendra surtout de la culture que vous transmettrez à votre fille. Si elle est éduquée dans la culture africaine ou afro-caribéenne,il est fort probable qu’elle se sente noire 🙂

      J'aime

  7. PHILIPPE DESCIEUX

    Je suis assez d’accord; moi même, français blanc,d’abord marié 30 ans a une femme blanche avec qui j’ai eu 3 fils.. blancs, me suis remarié il y a 12 ans avec une camerounaise noire ( mais a la peau plutôt claire ) qui avait déja une fille noire ( noire de noire ) que j’ai reconnue et j’ai 2 fils métis. On vie surtout au Cameroun et aussi en France. Nous n’avons strictement aucun problème, le maître mot est que nous nous aimons et respectons tous. Nous sommes allés aux USA en 2014 et j’ai été très surpris de ne pas voir plus de métis sans savoir pourquoi. Votre article m’éclaire beaucoup.J’avais remarqué qu’ils ne se mélangeaient pas. Curieux. Les gens qui classent les autres ainsi comme des espèces différentes et non du même genre humain sont sans doute trop perturbés et ne savant pas dépasser ces instincts basiques. Nous sommes croyants et pensons tout bêtement que nous descendons tous du même couple d’origine. Ça doit aider quelque part. Et je ne suis pas connu pour être un naïf dans mon environnement professionnel 🙂

    J'aime

    1. Merci pour ce beau commentaire. Je suis ravie si mon témoignage a permis de répondre à vos questions sur le sujet. Effectivement il ne devrait même pas y avoir de question à se poser ou de problème.

      Bien à vous et à votre jolie petite famille

      Elise

      J'aime

  8. Disons la vérité

    Pourquoi vouloir aller aux états unis et vouloir y ramener la mentalité francaise très hypocrite
    ? La france serait elle la voie de la raison ?
    Aux usa les hommes noirs aiment leurs semblables femmes noires.
    En france la femme noire est relégué au dernier plan et meme rejetée par ses semblables hommes noirs mais les femmes métisses ou blanches sont valorisés la femme métisse en france est vue comme un fantasme sexuel (ce qui rappelle les colons blancs au temps de l’esclavage qui fantasmaient sur leurs esclaves noires ou métisses et assouvissaient leurs pulsions avec) les problèmes commencent souvent du dessous de la ceinture… aux usa ils l’ont compris sa mais pas en france,
    2eme différence, la france est un pays impudique et peu croyant, les usa sont un pays pudique et croyant, aux usa l’esclavage a existé sur les terres mais pas en france sur le territoire européen, jusqu’a il n’y a pas si longtemps la france ne savait meme pas qu’elle avait un passé esclavagiste en outre mers (dom), voila toutes ces différences qui font un fossé d’incompréhention entre france et etats unis

    Le communautarisme a plus de bon cotés que de mauvais cotés demandez aux gens aux usa s’ils sont malheureux de vivre entre eux dans leur communautés avec leurs cultures respectives a chacun

    La france est encore en découverte sur la question du multiculturalisme car il n’y a pas si longtemps 1 siecle a peine il n’y avait que des blancs en france et donc qu’une seule culture

    Aux usa sa fait plusieurs siècles qu’ils vivent entre plusieurs peuples ou ethnies différentes

    Et autre chose le métissage ou mélange de peuples ne date pas d’aujourdhui , la france n’en est pas le précurseur au final les peuples ou ethnies trouvent toujours mieux de rester entre eux en communauté sa évite les problemes et complications.

    J'aime

    1. Premièrement à aucun moment il a été question de ramener la  » mentalité » française aux US. Je voyage afin de faire des rencontres enrichissantes, d’en apprendre plus sur la culture du pays en question et d’acquérir une certaine ouverture d’esprit ( vous devriez essayer d’ailleurs… ) et non pour imposer ma  » mentalité française » comme vous le dites si bien. J’ai écrit cet article dans le but de comparer deux histoires et cultures bien différentes.

      Deuxièmement, ce que vous dites est faux. Pour avoir été aux USA plusieurs fois et donc comme vous pouvez le lire ici vécu aussi, le problème de la femme  » claire » mit en avant par rapport à la femme noire est un énorme problème la-bàs aussi et beaucoup plus d’actualité qu’en France d’ailleurs. Les hommes noirs tiennent le même discours. Cela fait même d’énormes polémiques (lightskin vs darkskin) .

      Deuxième chose qui est fausse et qui prouve vraiment que vous avez des idées reçues sur les USA: Oui c’est un pays croyant et pratiquant comparer à la France mais le plus hypocrite des deux est les USA sans aucun doute. Je n’ai jamais vu autant de drogue, de  » sex » , autant de déchéance qu’au sein des campus américain et cela ne les empêche pas d’aller à la messe du dimanche matin (un exemple parmi tant d’autres)

      De plus, les états-unis connaissent peut-être le mélange et le métissage depuis plus longtemps que nous mais cela ne les empêche pas d’avoir des inégalités et un racisme très élevés entre communautés et je parle de TOUTES les communautés.

      Pour finir madame ou monsieur qui que vous soyez je ne perdrai pas plus de temps à commenter la fin de votre discours venant d’un esprit aussi petit et fermé. J’ai plus de peine qu’autre chose en lisant que le communautarisme a des effets positifs. Je vous invite à garder ses idées pour vous et à rester dans votre petit monde qui doit être bien fade. Cependant, si jamais vous désirer changer et vous ouvrir l’esprit je vous conseille tout de même de voyager en vous intégrant de manière intelligente afin d’en tirer quelque chose de positif et de constructif 🙂

      A bon entendeur !

      J'aime

      1. Disons la vérité

        Mais si ! vous voulez les empecher d’etre communautaristes ! Cest leur droit s’ils se sentent bien entre eux….. sa pour moi c’est ramener sa mentalité francaise aux usa…
        Quand les francais vont partout s’installer dans les pays du monde ils forment des comunautés de francais et restent entre eux et embauchent que les leurs et fondent leurs empires dans le pays des autres pour finir par y avoir du poids du pouvoir…..comme les chinois…..!! et vous pas sur qu’ils vous intégreront a leur groupe…hum

        Deuxièmement oui sa je suis au courant que les hommes noirs quelque soient le pays sont généralement plus attirés par les femmes plus claires de peau que celles qui leur ressemblent mais aux usa les couples noirs noires sont plus nombreux qu’en angletterre et surtout qu’en france

        Troisièmement je ne peux pas nier ce que vous dites sur les usa au sain des campus universitaires la ou cest la débauche totale……d’ailleurs ces gens don beaucoup d’entre eux qui auront des postes hauts placés dans la société us sont souvent les futurs athées sans morale ni respect d’eux meme et encore moins des autres…mais globalement le peuple étasunien est beaucoup plus croyant en Dieu que le peuple francais qui souvent se revendique athée

        J'aime

  9. je le réecrit encore une fois puisque apparemment vous avez du mal à saisir, je raconte comment les choses se passent. EN AUCUN CAS j’ai empêché qui que ce soit de faire quoi que ce soit. JE RACONTE seulement les différences, j’ai ÉCHANGÉ avec des gens sur la question. Je dis que je ne me reconnait pas dans ce système. A quel moment ai-je écris que je force ou que je veux obliger les gens que j’ai rencontrés à penser comme moi? NULLEPART
    Est-ce plus claire comme ceci ?

    je suis française et je ne suis pas rester qu’entre français je me suis intégrée. Donc vous voyez vous êtes pleins de préjugés ..

    Libre à vous d’avoir votre propre opinion sur le sujet du communautarisme et libre à moi de ne pas le partager. Vous émettez beaucoup de jugements pour quelqu’un qui à l’air d’être tourner vers la religion..  » il y a beaucoup plus de couples noirs aux usa » .. quelles sont vos sources? vos connaissances en histoires ? lol

    J'aime

    1. Disons la vérité

      Mes sources modernes ?… ce que je vois et entends partout ou je vais…le peuple noir américain des usa les noirs étasuniens african american comme ils se nomment eux meme est une communauté partageant un meme passé une meme culture a ne pas confondre avec les immigrants noirs vivants aux usa venus d’ailleurs dans le monde et venant des caraibes d’amérique du sud ou d’afrique

      Oui vous etes francaise mais jusqu’a tant que les francais blancs vous démontrent qu’en tant que métisse vous ne l’etes pas vraiment… et pas besoin de le dire ouvertement

      Et pour finir moi je trouve normal qu’aux usa ils vous considère comme noire meme si vous n’etes pas une noire pur sang d’afrique….. car vous en tant que métisse moitié africaine moitié francaise, je ne vous ai jamais vu mais vous ne devez pas avoir la peau blanche ni les cheveux lisses naturellement comme une blanche… car lors de l’esclavage en amérique il n’y avait pas de demi mesure cétais soit nègre, mulatre ou blanc et le nègre (noir) et le mulatre (métis noir blanc) étaient considérés tout deux comme noirs par le colon blanc cétais comme sa dans les états du sud des usa dans les caraibes et en amerique du sud brésil etc….. et l’histoire des usa comme le reste de l’amérique et des caraibes s’est fondé sur la colonisation et l’esclavage !!

      J'aime

      1. HAHAHA vos sources modernes ? incroyable. Merci pour cette belle leçon d’histoire heureusement que vous êtes la pour m’éclaircir sur ces points. Je n’étais pas du tout au courant LOL

        Je ne sais pas si vous ne savez pas lire ou si vous ne voulez pas comprendre, pour juste venir ramener votre science pour me faire perdre mon temps mais je vais vous ré expliquer l’article. A la fin il est expliqué pourquoi la-bàs je suis considérée comme noire et non métis, c’est donc quelque chose qui est écrit noir sur blanc mais vous ne voulez pas le comprendre. Au final vous me contredites juste pour dire exactement ce que je dis sur le metissage aux usa. LISEZ ET COMPRENEZ L’ARTICLE. Si vous n’êtes pas en mesure de le faire garder vos commentaires pour vous.

        Dernière chose, que je sois blanche jaune ou orange, je suis française et très fière de l’être. Rien à voir avec la couleur de ma peau ou de mes cheveux.

        Encore merci pour cette « leçon d’histoire ».

        Bonne continuation.

        J'aime

  10. PHILIPPE DESCIEUX

    Pour ma art j’ai été très interéssé par les propos de elisebibi car je m’y suis retrouvé après mon voyage aux USA avec ma famille africaine ( je suis blanc Francais et comme déja dit je vie au Cameroun ou tout est beaucoup moins compliqué que toutes ces questions existentielles que vous vous posez surtout  » Disons le Vérité … quelle vérité d’ailleurs !? …) J’ai 3 fils blancs, 2 fils métis et une fille noire issue du 1er mariage de mon épouse actuelle. Je ne comprend pas ces propos acerbes et agressifs de  » Disons etc « . le propos était bien cette différence d’appréciation de l’appartenance a une race aux usa dont l’origine remonte a la creation des USA et de l’esclavage. Vous me semblez toujours accrochée a une histoire révolue ( les colons, les esclaves, mais monsieur ou plutôt sans doute madame, vous n’y êtes plus ou pas. Le commentaire sur la notion de métis est appréciée différemment aux usa q’ en france par exemple ou en afrique que je connais bien ou la difficulté a surmonter la période coloniale pour beaucoup font toujours des métis des êtres plutôt blancs que noirs alors qu’aux USA ils sont plutot noirs ( Obama ) et en france ils sont métis tout bétement. A titre personnel nous nous moquons bien de toutes ces considérations qui n’apportent rien et vivons dans notre famille colorée sans s’arrêter sur ces choses d’un autre age.

    Aimé par 1 personne

    1. Disons la vérité

      « Philippe descieux » Pourquoi vous mélangez votre vécu en afrique et le vécu en amérique et son histoire…ce n’est pas du tout pareil….. et vous traitez mes propos « d’agréssifs » c’est très rabaissant de votre part je trouve. C’est surement parce que je vais pas dans votre sens…..et cest bien connu un non blanc qui ne pense pas comme un blanc est un etre agréssif et de mauvaise foi…..d’ou le fait selon vous qu’on avait besoin d’etre colonisés parce que pas dans la bonne voie occidentale catholique selon vous….. (et je n’offense pas les chrétiens du monde qui n’ont rien a voir avec le catholiscisme européen.)

      Cest bien connu la france a toujours voulu éffacer son passé colonial et esclavagiste issu des D.o.m t.o.m et d.f.a pour mieux assimiler les non blancs a leur mentalité et culture, en quelque sorte parfaire la colonisation afin que tout le monde pense comme les blancs européens ou francais plutot car je ne cherche pas a faire tenir responsable les autres européens des offenses francaises envers les peuples non blancs.

      Tout sa pour finir par mieux nous discriminer puis nous éffacer de l’histoire.

      J'aime

      1. Disons la vérité

        « Philippe descieux » Pourquoi vous mélangez votre vécu en afrique et le vécu en amérique et son histoire…ce n’est pas du tout pareil….. et vous traitez mes propos « d’agréssifs » c’est très rabaissant de votre part je trouve. C’est surement parce que je vais pas dans votre sens…..et cest bien connu un non blanc qui ne pense pas comme un blanc est un etre agréssif et de mauvaise foi…..d’ou le fait selon vous qu’on avait besoin d’etre colonisés parce que pas dans la bonne voie occidentale catholique selon vous….. (et je n’offense pas les chrétiens du monde qui n’ont rien a voir avec le catholiscisme européen.)

        Cest bien connu la france a toujours voulu éffacer son passé colonial et esclavagiste issu des D.o.m t.o.m et d.f.a pour mieux assimiler les non blancs a leur mentalité et culture, en quelque sorte parfaire la colonisation afin que tout le monde pense comme les blancs européens ou francais plutot car je ne cherche pas a faire tenir responsable les autres européens des offenses francaises envers les peuples non blancs de leurs ex colonies.

        Tout sa pour finir par mieux nous discriminer puis nous éffacer de l’histoire.

        J'aime

  11. Disons la vérité

    Elisebibi

    Pour repondre brèvement si aux usa vous etes considéré comme noire et pas comme métisse c’est parce que un blanc labas est seulement un blanc quand il est de sang pur européen, un octavon ou octavonne (soit seulement 1/8 de sang noir !!) comme maria carey est considéré comme noire aux usa tout comme ici en france audrey pulvar la journaliste martiniquaise se considère comme noire et est considéré comme femme noire dans sa martinique d’origine…..et non pas comme métisse, meme si elle sait qu’elle n’est pas une femme pure sang africaine comme une guinéenne.

    J'aime

      1. Disons la vérité

        Cest incroyable sa vous avez cherché la petite bete, l’érreur d’orthographe juste histoire de trouver un truc pour me contrecarrer

        J'aime

  12. Kam

    J’approuve tes commentaires disons la vérité. Contrairement aux pays anglo-saxons qui prônent le communautarisme, la France a ceci de particulier, elle érige l’assimilation en véritable modèle d’intégration. C’est à dire que pour faire semblant d’être ouvert sur le monde, la classe médiatique a érigé le modele (ou plutôt l’idéologie) du métissage culturel (la France black-blanc-beur) par conséquent un bon nombre de noirs d’écervelés (aidés de la classe médiatique via la télévision de masse, les pubs etc) ont intégré le modèle du métissage ethnique comme un modelé d’intégration et de réussite sociale.
    C’est pour cela que bcp de de noirs nés ici ou arrivés ici décident de se mettre en couple avec des français(es) blanc(he)s et de faire des enfants métis.

    Comme tu peux le constater, ces enfants métis français ( terme zoologique à la base) ne sont que les fruits d’unions fâcheuses parfois pour ne pas dire la plupart du temps fondées sur des préjugés raciaux ou par aliénation. lls cherchent constamment à faire la jonction qu’ils savent au fond d’eux impossibles entre cet univers noir et blanc.
    Les métis de France ont trois solutions.. Ouais je les ai comptées:
    La première assumez sa négritude (comme mon fiancé)
    La deuxième devenir un bounty
    La troisième opté pour l’universalisme eurocentriste

    Elisebibia a opté pour la troisième solution, moins difficile; une duplicité doublée d’un universalisme moribond..Je pense que c’est plutôt sain finalement comme positionnement..
    Tu entretiens une chimère (pas grave on en a tous) et même si les rapports de force sont déséquilibrés, tu essaies à ta manière de réa saisonner la tambouille..
    En revanche, ce qui me dérange c’est lorsqu’elle met son nez dans des problématiques touchant au monde noir avec tout le galimatias du métis aux doux relents eurocentristes..Là c’est chiant et ça me pose un énorme problème. C’est pourquoi je l’invite à ne plus ouvrir venir étaler son aliénation mentale et son manque de culture sur les communautés noires afro-américaines, africaines ou encore antillaises sur son blog ou autres. Qu’elle aille s’occuper des problématiques qui concernent son pays et son peuple blanc français.

    Je suis moi-même maman d’un enfant métis éduqué dans la culture congolaise car Je veux qu’il soit fier de ses racines africaines et pour cela je compte bien lui transmettre l’histoire de l’Afrique et de sa diaspora. Depuis sa naissance je lui parle dans ma langue maternelle et nous comptons partir en vacance en famille l’année prochaine au Congo.

    J'aime

    1. PHILIPPE

      Bonsoir

      J’ai tout bien lu mais vous me semblez vraiment un peu trop compliquée dans votre analyse du sujet. Ma famille blanche 4 ) noire ( 2 ) metisse (2 ) s’aime et vie dans divers pays sans se poser tant de question disons le un peu compliquées.

      J'aime

    2. Bonjour Kam,

      Tout d’abord MERCI d’avoir compté nos options à notre place. Je suis vraiment très soulagée de ne pas être dans la catégorie « bounty », (connotation ultra péjorative au passage et même raciste. Ce qui est étonnant venant d’une personne aussi cultivée que vous).

      Je suis vraiment désolée de vous annoncer que l’union de mes parents est une union basée sur l’amour, qui dure depuis 30 ans et qui se passe bien. Ne vous en déplaise.

      J’espère vous rencontrer vous et votre enfant lors de votre PREMIER séjour au Congo afin de lui apprendre cette histoire et cette culture qui est aussi la mienne et dont je suis très fière, que j’ai apprise depuis petite au fil du temps lors de mes nombreux étés au Congo 😉
      Et tout ca en lingala (incroyable pour une aliénée n’est ce pas? )

      Dernier point, merci de ne pas venir me dire sur MON blog ce que je peux dire, penser ou non.

      Bon courage pour la suite vous en avez bien besoin ..

      J'aime

  13. Kam

    Bonsoir Elise,

    Depuis quand une expression(certes très usitée dans les communautés afro pour désigner les noirs et les métis aliénés et complexés) possède une race? Le racisme est une idéologie blanche européenne qui consiste à hiérarchiser les races. Prière de savoir la définition d’un mot avant d’en faire usage, surtout celui-ci Svp.

    Ne prenez pas votre cas pour une généralité, vos parents ne sont pas du tout représentatifs des couples mixtes vivant en Occident. La majorité de ces unions (hommes noirs femmes blanches) ont une durée de vie très courte c’est FAIT IRRÉCUSABLE. Il y a bien plus de couples mixtes qui se forment sur des préconçues (papiers, effet de mode, aliénation, complexe d’infériorité, bébé-métis-exotique, clichés sur la taille du pénis et l’insatiabilité sexuelle de l’homme noir etc.) que par amour.
    La quantité gargantuesque de femmes blanches qui se retrouvent seules à éduquer leurs enfants métis le démontre. Mes beaux-parents sont mariés depuis 43 ans et ont 3 enfants. Ils se sont mis ensemble à une époque où les unions mixtes étaient inaccoutumées et surtout proscrites dans les familles françaises. Et malgré le racisme et les pressions familiales persistantes pour quitter son mari, ma belle-mère est resté avec mon beau-père. Elle a accepté de quitter un bon poste en France pour vivre au Congo avec lui durant une période de 10 ans afin de transmettre la culture Congolaise à leurs enfants. De plus, elle est très intégrée dans la communauté congolaise et très investie auprès de jeunes orphelins du Congo. Comme nous pouvons le constater c’est une femme qui aime sincèrement son mari noir.

    Je fais partie de ces jeunes femmes africaines nées et grandis en Afrique, venues en Occident pour étudier la médecine. Je suis, par conséquent imprégnée à 100% de ma culture contrairement à vous. Ne vous inquiétez pas pour notre mwana mundélé baigne dans la culture congolaise depuis sa conception ;). Il porte un prénom Congolais et à 2 ans il comprend le Lingala, le Kikongo et le Kituba, il commence même à nous répondre ;). Nous avons hâte de retourner avec lui au Congo l’année prochaine. La transmission d’une culture se fait au quotidien et non durant « de nombreux séjours » d’un mois une fois tous les 36 mille ans au Congo.

    Vos connaissances sur les USA doivent être très limitées pour pondre ce genre d’article. En effet, pour comprendre le communautarisme aux USA, il faut connaitre l’histoire de ce pays ainsi que les réalités sociologiques, politiques et culturelles de ce pays.

    C’est tout de même hallucinant, pourquoi vous n’allez pas donner des leçons d’universalisme aux blancs? Leur informer doctement que les couleurs n’existent pas, que tout cela n’est en somme qu’une illusion d’optique qu’ils entretiendraient? Ce n’est pas parce que vous êtes métisse que vous avez la légitimité de pondre des articles répugnants sur les communautés noires. Vous n’êtes ni noire ni africaine encore moins afro-descendante par conséquent ne fourrez plus votre nez dans des problématiques qui vous dépasse et surtout qui ne vous concerne pas. Occupez-vous de votre pays qui est la France ainsi que des français.

    En définitive, que vous vous complaisez dans une nation negrophobe soit, mais ne vous avisez surtout pas de venir donner des leçons à une communauté qui se bat au quotidien contre la suprématie blanche.

    J'aime

    1. Qu’est ce que vous êtes pleine de haine c’est hallucinant … ca en est même triste de voir autant de haine en un commentaire. Soignez vous.

      Tout ca car je me sens bien dans ma peau en disant que je suis blanche ET noire et que je donne ma vision des choses sur un sujet et en plus de cela vous interprétez mal pleins de choses.
      Etouffer vous avec votre haine et laisser moi tranquille. Rien de ce que vous me dites ne me fera changer d’opinions ou de pensée. Le sujet est clos.

      A bon entendeur

      J'aime

  14. Kam

    EliseBebi dit: « Étouffez-vous avec votre haine, je me sens bien dans ma peau » Vous vous sentez tellement bien dans votre peau que vous vous permettez d’insulter vos interlocuteurs et de pondre un article insipide sur la communauté afro-américaine lol. Pimpesouée!

    EliseBebi dit : « Je suis NOIRE ET blanche »Je constate que vous avez un sérieux problème d’identité. La société congolaise étant une société matriarcale (sont congolais/es ceux qui ont une maman congolaise) vous n’êtes ni NOIRE ni CONGOLAISE par conséquent foutez-nous la paix d’accord. Restez loin des communautés noires ainsi que de l’Afrique et tout le monde se portera mieux. Votre manque de décence, de goût, d’élévation intellectuelle ainsi que votre comportement pseudo universaliste commence sérieusement à nous gonfler.
    Je fais l’impasse sur le reste de vos insultes car comme dit le dicton « l’insulte c’est ce qu’il reste à ceux qui n’ont ni la culture pour s’exprimer autrement, ni l’intelligence pour contrer des arguments ».

    Sinon la haineuse épluche les mots, avant que les mots l’épluchent, la haineuse ferait bien tomber de l’huile pour que vous glissez dessus et tombez, mais la haineuse voit bien que vous êtes déjà à terre, gisant telle une noix de coco brisée. La haineuse pense que votre encéphale s’est répandu dans vos pieds, et que vous vous servez de votre  » esprit  » (c’est déjà pas mal) pour marcher. Vos coussinets bien qu’agréables desservent votre réflexion.
    Sur ce la haineuse vous souhaite un prompt rétablissement 🙂 .

    J'aime

  15. PHILIPPE

    A titre perso je constate qu’un article très sensé fait par Elise déchaîne des propos plutot agressifs et même haineux alors qu’elle relate un fait banal que j’ai moi même constaté en visitant les USA et ses remarques m’ont appris beaucoup. Les commentaires de certains utilisant un langage a mon avis assez prétentieux reflètent plutôt un sérieux malaise d’identité a voir le genre de réponses . A l’évidence beaucoup de contradicteurs n’ont toujours pas réussi a dépasser le stade  » couleur de peau » et arriver a en faire totale abstraction dans leur quotidien. Les africains sont très souvent croyant et devraient se référer a un livre ancien qui parle de la pensée de Dieu  » “ Les gens font attention à ce qui se voit, mais moi, je regarde le fond du cœur. ” (1 Samuel 16:7,) ou bien “ Dieu n’est pas partial, mais […] en toute nation l’homme qui le craint et pratique la justice est agréé de lui. ” — Actes 10:34, 35. Juste pour dire qu’il n’est il est vrai pas facile de faire  » totale » abstraction de la couleur de sa peau car les rapports humains actuels classent encore la supériorité ou infériorité sur ces bases haineuses et infondées mais c’est un sérieux avantage de laisser de coté ces différences extérieures pour se concentrer sur ce qui est important chez les humains comme le dit le même livre cité  » la personne cachée du coeur. ».

    J'aime

    1. Disons la vérité

      Philippe…Un descendant direct des hommes blancs venus apporter la paix et la civilisation aux sauvages non civilisés faire connaissance et sympatiser avec eux

      Mais la vraie raison la face cachée de tout
      ce montage est de prendre leurs terres leurs ressources et leurs femmes.

      Le francais ne reconnais pas ses tords
      Allez combattre vos compatriotes nazi caucasien européens (il y en a aussi plein en france) qui eux sont de vrais racistes infériorisant les non blancs au rang d’animal au lieu de nous faire chier avec des sois disantes idéologies pacifistes on a pas besoin de vos sois disant selon vous « conseils de paix » et d’universalisme pour etre dans la bonne voie…

      Tout le monde n’a pas de haine de soi et ne souhaite pas copuler systématiquement avec une ethnie differente de la sienne
      Vous ne serez jamais noir ou métis ou autre non blanc vous resterez un blanc pour toujours.

      Le malaise physique doit etre chez vous puisque vous voulez vous effacer physiquement un brin de jalousie de la beauté physique de certaines ethnies peut etre ? Précisément des hommes de ces ethnies ?

      Les voies du coeur, de l’interieur d’un etre ont leur importance mais ne doivent pas faire abstraction de qui on est, du physique et de la culture avec lequel Dieu nous a fait naitre.

      J'aime

  16. Anonyme

    Il est vrai qu’aux Usa, la societé est basée sur le communautarisme ce qui peut être déroutant tant pour les blancs que les noirs de France, habitués à se « melanger » (du moins en apparence) et biberonnés à l’hypocrite mirage du vivre ensemble (« Black, Blanc, Beur », laicité…) Alors rien detonnant à ce que cela soit aussi le cas, et encore plus difficile à vivre, pour un mulatre de France, qui se voudrait être à la fois noir et à la fois blanc mais qui au fond n’est et ne sera jamais NI NOIR NI BLANC. De plus, le noir et le blanc etant aux antipodes, c’est ce constat amère d’avoir  » le cul entre deux chaises », de devoir choisir un camp (qui peut être un véritable dilemme pour un mulatre) que la société américaine vous renvoie en pleine figure, qui est difficile à accepter. Au fond, le fonctionnement des USA ne fait que reveler à la surface ce qu’on a tendance à ne pas voir ou bien à vouloir cacher, ici, en France notamment sous le slogan « le métissage, cest l’avenir ». Le metissage peut être source de conflit d’identité (plus souvent qu’on ne le pense) car le métis peut ne pas trouver sa place dans ce monde ou les couleurs de peau signifient tant (liée à la suprématie blanche, l’esclavage…) Dans sa vie, un mulatre sera constamment remis en cause par les autres, trop ceci, pas assez cela, trop blanc pour etre noir, trop noir pour être blanc… et aussi paradoxalement sans cesse amené à choisir un camps. De par le conflit interne que cela génère, l’oppression, le poids sur les épaules.. cela est source de souffrances ! Que ce soit aux USA ou ailleurs, au 20e siecle ou en 2016, les métis posent en quelque sorte problème, car il représentent toujours cette alliance facheuse entre deux extrémités antagoniques (le noir/le blanc, l’esclave/le maitre…) et qui aujourd’hui encore renvoie collectivement soit au souillement (de la race blanche) soit à la trahison (de la race noire). Et c’est sans doute pour se proteger de tout cela que les mulatres americains ont d’or et dejà fait le choix de trancher ! Et s’il s’apparente aux noirs plutot qu’aux blancs, cest pour la simple bonne raison qu’un mulatre ressemble plus à un noir un peu pale (et encore pas toujours) qu’à un blanc. Ils ont les caracteristiques physiques qui derangent, qui font d’eux des minorités (peau non blanche, cheuveux non raides, souvent nez et bouche de type africain…).

    J'aime

  17. Popole

    Cette tendance est surtout l’apanage des pays qui ont pratiqué la ségrégation raciale. l’Afrique du sud est un peu pareillement configurée. Ces sociétés sont très clivées et portent encore les traces de ce passé assez brutal. Cela ne veut pas dire que les problèmes liés aux origines ou encore à la couleur de la peau ne se posent pas ailleurs. Mais c’est très particulier dans ces pays.

    J'aime

  18. Hammer Jr

    Bonjour Elise,
    Après lecture de ton article sur ce sujet je voulais te demander si tu avais déjà vu le film « Dear White People » ? Si ce n’est pas le cas je te conseille vraiment de le voir car je le trouve vraiment intéressant surtout pour toi qui est métisse par rapport à ce sujet.

    J'aime

  19. Val rit

    Ben dites donc quel déchènement dans les réponses.
    L’article m’a personnellement plus. C’est une organisation différente de la société et elle doit sûrement convenir aux américains.
    Je suis moi même métissée (mère métisse franco-ivoirienne, père ivoirien). J’ai grandi et vécu en Afrique, mes amis étaient blancs, noirs, métis.
    J’ai fait mes études universitaires en France, j’y ai rencontré mon époux (français, blanc). Le choix ne s’est pas fait sur la couleur de peau mais sur la personnalité.
    Nous avons deux enfants. Mon grand dit qu’il est couleur caramel, il a les yeux marrons clairs les cheveux ondulés et est bronzé toute l’année. Son petit frère est « blanc », les yeux verts, cheveux raides (si, si c’est mon fils :)))
    Nous aurions été tristes de ne fréquenter qu’une seule communauté, mes enfants adorent leurs familles (blanche, noire et métisse), ils parlent français, dioula, anglais, italien.
    Ils se font des ami (e)s de toutes origines.
    Il y a du racisme parfois mais ils savent déjà que nous sommes tous des hommes avec nos particularismes et qu’après tout, ils doivent juste bien se sentir dans leur peau et accepter les autres comme ils sont.
    Après tout, tout le monde veut être métis, les blancs veulent être bronzés et se font des boucles ou des anglaises, les noir (e)s s’éclaircissent la peau et se lissent les cheveux.
    Les métis ont juste vaincu la bêtise humaine car après tout s’il n’y avait pas de mélanges, l’humanité serait remplie de cr….. congénitaux pleins de tares.

    Merci à toi pour cet article et vive la liberté de vivre comme l’on veut et de fréquenter qui l’on veut dans la joie et le respect!

    J'aime

    1. eh oui.. vous avez vu ce qu’un pauvre article peut déchainer comme haine ?

      Merci pour votre retour, et je suis contente de voir que vous avez des petits métisses bien dans leur peau et ouvert d’esprit car au final peu importe comment on se définit l’important est d’être bien dans sa peau.

      Bien à vous et à votre jolie petite famille 🙂

      J'aime

  20. Elissa PAUCHET

    Bonjour, je suis étonnée de voir à quel point la couleur de peau et le ressenti d’appartenance à une communauté peut tant faire (mal) réagir.
    Je suis réunionnaise, j’ai la peau mate, les cheveux bouclés et les yeux marrons clairs. En été je suis bien bronzée avec les cheveux qui blondissent un peu et en hiver ma peau est beaucoup plus claire et mes cheveux redeviennent foncés. Mon père est d’origine métropolitaine et de peau blanche, et ma mère réunionnaise et de peau couleur marron ni clair ni foncé, plutôt entre les deux.
    Je suis mariée à un homme bien blanc aux yeux bleus et mes enfants sont un mélange de tout ça : un brun blanc aux yeux marrons et un blond très mat aux yeux verts… bref, le métissage, on connait mais on ne s’était jamais vraiment posé de questions à ce sujet jusqu’à ce que je commence à voyager :
    En Métropole, je passe pour une maghrébine. En Afrique je suis une blanche. En Nouvelle-Calédonie je suis Caldoche. Aux Etats Unis et au Brésil je suis noire… Pourquoi se prendre la tête avec tout ça ? Restons ce qu’on est en fonction du pays où on se trouve et cela évite bien des problèmes. Il suffit d’être ouvert, de ne pas se prendre la tête et on finit toujours par faire comprendre aux gens (les moins cons) qu’on n’est pas réellement ce qu’ils pensent.

    Je trouve vraiment dommage de se prendre la tête pour ce genre d’article qui ne fait qu’informer sur le ressenti d’une métisse aux Etats-Unis.

    Tout cela m’attriste. Que laissera- t-on aux générations futures qui (malheureusement ou heureusement) seront de plus en plus métissées ?

    Aimé par 1 personne

  21. philippe

    100% d acord Elissa. je reviens des USA après 15 jours de voyage avec mon épouse Noire ( claire) on dit brune au Cameroun, moi je suis blanc aux yeux verts, notre fille( la 1ere de mon épouse est noire de noire et nos deux fils métis bien métis. Une fois de plus très surpris de ne voir quasimment pas sinon aucune en fait de famille comme nous pendant 15 jours. Chacun dans son petit coin. Je pense que vu de la France c’est mieux accepté notre petite famille colorée. Mais en résumé nous on s’en fiche totalement de ces questions, juste un constat.

    J'aime

  22. Mais ça n’a absolument aucun sens cette « one drop rule »… je veux dire elle vaut pour combien de générations? Combien de kilomètres entre le lieu le plus lointain auquel on peut associer tes ancêtres et l’endroit où tu vis à un instant T? Est-ce que ça ne dérange pas les américains le paradoxe d’une telle manière de voir les choses à l’heure où on sait, en prime, que toute l’humanité est issue d’une population NOIRE et AFRICAINE?

    J'aime

  23. Anticolonisateurs

    La france est un pays qui considere que ne pas etre raciste cest copuler avec des personnes dorigines differentes donc normal que les francais voient les usa comme des racistes puisquils restent sagement en communauté tout en étant americain et surtout croient en un Dieu auquel le francais crache dessus le francais lui prefere le diable car le diable autorise a prendre les femmes des autres peuples et a pousser leurs hommes au suicide leur plus grands souhait apres avoir gagné des terres pour grandir la france.

    Pour un.francais des noirs qui restent entre eux et se marient entre eux sont des racistes des metis qui épousent des métisses ils ne veulent pas voir sa la metisse est trop belle pour cet etre inferieur de métis.
    Les arabes pareil les mexicain pareils les asiat pareil les indiens pareil leur femmes sont trop belles pour eux voila comment le francais de base pense bien sur il ya des exceptions sages justes et intelligents mais ces francais sont rares

    Lélevation sociale dune communauté autre que blanche nest pas possible en france sauf sils sont en couples mixte

    Un raciste est un etre qui croit son ethnie superieure aux autres ethnies et sa cest tres francais de se croire supérieur aux ethnies différents d’eux

    Pour info ne pas confondre racisme discrimination et xénophobie

    Et avoir une double identité comme pour les immigrants aux usa cest insultant pour cette france qui prone l’assimilation totale une sorte de bountisation parfaite, coloré dehors, et blanc dedans

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s